Hall d'entrée

Couverture finale ft 1 1712couv jde prdfacebook Couverture cuisine reduite 1

Bienvenue au Château imaginaire!

Je me présente:

Je m'appelle Jeanne d'Arc Whitt.

Je suis auteure jeunesse.

J'adore l'imaginaire.

J'ai créé ce site pour partager avec vous ce qui me passionne. Vous trouverez des suggestions dans mes trois châteaux: celui pour enfants, celui pour adolescents et celui pour adultes. N'ayez pas peur des fantômes dans les couloirs, ils sont inoffensifs.

Mes deux livres de fiction publiés, Forêt, Neige et Vent-Sans-Nom et La Fée Taquine, sont destinés aux préadolescents, aux adolescents et aux adultes. Mon recueil de recettes Cuisine imaginaire, lui, convient aux débutants de tous âges. Pour plus d'informations, consultez la page Publications.

Bonne visite et revenez bientôt!

Mon avis sur le livre Noël vegan, 7: terrine de tofu aux cèpes et aux noix

Cimg4162

Mon avis: une texture et une apparence alléchantes à mes yeux, mais une saveur un peu fade à relever en accompagnant de moutarde, de chutney ou de cornichons. Le tout est facile à mouler et à trancher, ça ne s'émiette pas. Je me suis servi d'oignon rouge, je le recommande pour la couleur.

Les cèpes coûtent cher malheureusement. J'ai eu besoin de 14 g de cèpes séchés pour obtenir 50 g reconstitués. À noter que ce que les Français appellent "noix" correspondent à ce que nous appelons des noix de Grenoble.

Modifications apportées: j'ai remplacé l'eau par l'eau de trempage des champignons et j'ai éliminé l'huile.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 6: bouchées royales aux marrons

Bouchees royales marrons

Recette ici sur le site de l'éditeur.

Mon avis: Les marrons et le tofu fumé forment un agréable contraste sucré-salé. La garniture se prépare rapidement, surtout si on émiette les marrons et le tofu au mélangeur ou au robot.

Modifications apportées: plutôt que de faire des coques à vol-au-vent en pâte feuilletée, j'ai préparé de la croûte de millet dans des moules à muffins (recette du livre A Plant-Based Life). À part ça, je me suis servie de crème de cajou plutôt que de crème de soya et j'ai éliminé l'huile.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 5: chaussons à la crème de poireaux

Chaussons poireaux

Mon avis: ces chics chaussons miniatures avec une garniture crémeuse et riche en saveurs, on a envie de continuer d'en manger même une fois qu'on n'a plus faim. L'assemblage demande un peu de patience, mais ça en vaut la peine.

J'ai mis davantage de farce dans chaque chausson qu'indiqué dans la recette, malgré cela je me suis retrouvée avec un surplus. On pourrait prévoir plus de pâte pour de plus grands chaussons, ou bien manger la farce telle quelle ou l'incorporer à un autre plat.

Modifications apportées: j'ai remplacé la pâte feuilletée par de la pâte à pizza (quantité pour 1 pizza). Je me suis basée sur la recette du livre But I Could Never Go Vegan. Comme la pâte à pizza ne se découpe pas à l'emporte-pièce, je l'ai roulée en boudin que j'ai tranché en rondelles, puis j'ai étiré chaque rondelle avec des doigts enfarinés. Le temps de cuisson était le même.

À part ça, j'ai utilisé de la crème de cajou à la place de crème de soya et une demi-quantité de saké à la place du vin blanc, et j'ai éliminé l'huile.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 4: cocktail gingembre-hibiscus

Cocktail hibiscus

Mon avis: je crois que même si j'avais suivi la recette à la lettre, le résultait aurait été trop acide pour plaire à la plupart des gens. La saveur rappelle aussi beaucoup les breuvages contre le rhume: à retenir pour un prochain rhume, donc, mais pas très festif.

Modifications apportées: de l'eau plate à la place de l'eau pétillante et une demi-quantité de sirop d'érable à la place du sirop d'agave.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 3: cannelloni courge musquée-kale-ricotta

Cannelloni kale courge

Mon avis: une recette qui mérite la note 100 pour le résultat et la note aaargh pour le processus. Il vous faudra passion, temps, énergie et patience pour préparer la ricotta, la béchamel, les légumes et les pâtes puis farcir (et laver la vaisselle). Je recommande de couper les légumes la veille.

Le défaut principal est de ne pas préciser que les pâtes doivent être cuites avant d'être farcies. Il n'y a pas assez de liquide pour permettre l'utilisation de pâtes direct-au-four ou partiellement précuites. Or, des cannelloni ou manicotti complètement cuits sont mous et difficiles à farcir. Je me suis servie d'une cuiller étroite, les morceaux de légumes obstruant ma poche à pâtisserie. On sauverait un peu d'effort en convertissant le tout en lasagne (et il deviendrait alors possible de se servir de pâtes bio et de blé entier). Il y avait un surplus de farce, que j'ai étalé sur le dessus avant de verser la sauce.

La béchamel fait partie des ingrédients et une recette n'est pas fournie. J'ai porté mon choix sur la nourrissante et crémeuse béchamel de chou-fleur du livre Blender Girl.

Je cuisine souvent sans sel, mais il ne faudrait pas le réduire ici, car il contribue au goût fromagé. Je craignais que la saveur du kale se révèle trop forte, mais elle demeure discrète.

Modifications apportées: La ricotta demandant de la crème de soya lactofermentée, qu'on ne trouve pas au Québec, j'ai plutôt réalisé une triple recette de la ricotta de soya du livre Vegan de la même auteure. J'ai fait sauter les légumes sans huile.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 2: gâteau aux carottes à l'orange

Gateau carottes

Mon avis: cette version de gâteau aux carottes sort de l'ordinaire avec ses saveurs d'orange et d'épices qui ressortent bien. Il s'agit de mon meilleur gâteau aux carottes jusqu'ici.

Le diamètre du moule n'est pas précisé; 9 po était parfait.

Modifications apportées: je n'ai fait qu'un des deux étages et remplacé le glaçage élaboré par une simple mélange de 1/2 tasse de sucre à glacer + 1 cuillerée à soupe d'eau. J'ai éliminé le sel et me suis servie de farine de blé entier à pâtisserie. J'ai substitué de la purée de pommes pour l'huile.

Mon avis sur le livre Noël vegan, 1: truffes à la coriandre

Plutôt que d'attendre que les fêtes soient finies pour vous dire ce que j'aurai pensé de ce livre, pourquoi ne pas partager brièvement, au fur et à mesure, mon avis sur les recettes que j'essaierai?

Noel vegan 1

Ma première impression du livre: il s'agit d'un court volume de 37 recettes, chacune accompagnée d'une magnifique photo. On y trouve des idées de cadeaux, des breuvages, des entrées, des plats principaux et des desserts. Le seul ingrédient qui pose problème au Québec est la crème de soya lactofermentée, présente dans trois recettes.

Le principal défaut du livre est peut-être qu'il n'inclut pas certaines sous-recettes telles que la béchamel ou la pâte à tarte; il faut donc se référer à l'Internet ou à d'autres livres. Et comme pour les autres ouvrages de Marie Laforêt, les instructions sont parfois sommaires, se fiant à l'expérience du cuisinier. Pour ma part, j'aurais voulu davantage de variété dans les légumineuses, car le soya domine largement (non que j'aie quoi que ce soit contre le soya).

Truffes coriandre

Mon avis sur cette recette: je suis conquise, tant par la texture onctueuse que par la saveur, bien fidèles à celles des truffes au beurre et à la crème de vache que j'ai cuisinées par le passé. Le goût de coriandre est subtil. Ces truffes feraient de beaux cadeaux. Elles sont plus fondantes si on les sort du réfrigérateur quelque temps avant de les manger.

Je me suis servie de chocolat à 55 % de cacao. Le temps de réfrigération avant d'obtenir une texture permettant de former les truffes n'est pas indiqué; cela m'a pris une heure. Il s'agit d'une recette facile avec peu d'ingrédients.

Modifications apportées: j'ai éliminé l'huile et remplacé la crème de soya par du lait de soya (j'ai eu un gros doute, mais c'était parfait).

Christmas Goes Baroque

Nous sommes à la mi-novembre, et me voici toute prête à embarquer dans Noël!

Christmas goes baroque

Cet album ne rassemble pas de morceaux de l'époque baroque, mais interprète plutôt une diversité de morceaux de Noël à la sauce baroque. Entendre l'espiègle chanson britannique "We Wish You a Merry Christmas" jouée avec la pompe cérémonielle de Vivaldi, par exemple, c'est original, intéressant, et surtout très beau! Un album réussi qui m'a impressionnée au-delà de mes attentes. Cela convient parfaitement aux amateurs de musique de Noël qui apprécient aussi la musique classique.

On y trouve des morceaux célèbres ("Vive le vent/Jingle Bells", "L'enfant au tambour/Little Drummer Boy"), quelques classiques allemands ("Mon beau sapin/O Tannenbaum", "Dans une étable obscure/Es ist ein Ros entsprungen") et quelques morceaux que je ne connaissais pas "Jolly Old St. Nicholas", "Get Up, Shepherds"). Les dix-sept morceaux sont instrumentaux. Il existe un second volume qui paraît similaire.

Écoutez Silent Night sur Deezer.

Vegan par Audrey Cosson

Voici un joli petit livre en français d'une quarantaine de recettes, chacune accompagnée d'une photo dans une belle présentation.

Vegan cosson 2

Il y a un bon équilibre entre classiques (falafels, granola...) et innovation (salade de bulgur aux gourganes et à la pêche, flans de tofu au romarin...). Les ingrédients sont faciles à trouver à Québec, à l'exception du sirop d'orgeat, que j'ai substitué par du sirop d'érable. (J'ai enfin compris que les gourganes s'appellent des fèves en France!) Il est préférable de disposer d'une balance. Le prix de la version électronique semble demeurer autour de 4 $ sur Amazon, ce qui en fait un livre abordable.

L'auteure ne semble pas être végane, et l'introduction contient de l'agaçante mésinformation (le mythe des combinaisons alimentaires, les bienfaits de l'huile, un avertissement sur les dangers de carences de ce "régime restrictif"...). Il n'y a pas de commentaires accompagnant les recettes. Le livre est court, et la plupart des douze recettes que j'ai tentées m'ont donné des résultats corrects, sans grand enthousiasme. Je ne qualifierais pas ce livre d'indispensable.

Par contre, je suis tombée sur quelques recettes à retenir. Le dahl de lentilles corail est le meilleur que j'aie mangé: crémeux et parfumé au cumin et au paprika (dont j'ai substitué une partie par du paprika fumé). Les croquettes de potiron à la farine de châtaigne, que j'ai cuites au four, m'ont elles aussi beaucoup plu, ainsi que les brownies à la betterave (sans le glaçage), très fondants et chocolatés.

Ici, le dahl, dans lequel j'ai remplacé avec succès le lait de coco par du lait de cajou.

Dahl lentilles corail

Chloe's Vegan Italian Kitchen

J'ai réalisé une vingtaine de recettes de ce livre, et j'aimerais en faire plus!

Chloe s vegan italian kitchen 4

Les recettes ajoutent des influences américaines, particulièrement californiennes, à la cuisine italienne. Cela se traduit par de l'avocat un peu partout où il n'en faut pas (pour mon plus grand bonheur). Le résultat n'est donc pas très authentique, mais conviendrait bien à la plupart des papilles nord-américaines. Le nom italien de chaque plat est fourni.

Mes favorites: guacamole aux pistaches, pizza margherita, burgers pizzas avec pesto à l'avocat, pâtes alla norma avec ricotta, pâtes carbonara avec bacon de shiitakés, milkshake fraise-basilic et cobbler de polenta aux bleuets. Je retiens les sous-recettes de pâtes à raviolis, de sauce mozzarella et de parmesan.

Les nombreuses photos dégagent énergie et bonne humeur. (Il n'y a que les photos de l'auteure qui font un peu trop photos de mode.)

Ici, les pâtes carbonara (j'ai plutôt utilisé le bacon de portobellos du livre Vegan Finger Foods)...

Carbonara

Les pâtes alla norma (à l'aubergine) avec ricotta de tofu...

Pasta alla norma

Et le cobbler (pouding) de polenta aux bleuets.

Polenta berry cobbler